Notre histoire

Chaque jour, nous allons travailler avec deux objectifs en tête : partager un café de qualité avec nos amis et participer à rendre le monde un peu meilleur. C'était vrai lorsque le premier Starbucks ouvrit ses portes en 1971 et c'est tout aussi vrai aujourd'hui.

Notre patrimoine

En 1971, la société se limitait à un seul salon de café à Seattle dans l'historique Pike Place Market. Depuis ce petit salon de café, Starbucks offrait quelques-uns des meilleurs cafés au monde, fraichement torréfiés à partir de grains entiers. Le nom de Starbucks, tiré du roman Moby Dick, évoque une haute mer de légende et la tradition maritime des premiers négociants en café.

En 1981, Howard Schultz (président-directeur général de Starbucks) entre pour la première fois dans un salon Starbucks et dès sa première tasse de « Sumatra », il se sent immédiatement attiré par Starbucks qu'il rejoint un an plus tard.

En 1983, lors d'un voyage en Italie, Howard Schultz tombe sous le charme des bars à espresso italiens et de leur rituel autour du café. Il a alors l'idée de transposer aux États-Unis la tradition des cafés italiens, des lieux de conversation et d'échanges, un troisième lieu en quelques sortes à mi-chemin entre la maison et le travail.  Il quittera Starbucks brièvement pour fonder sa propre chaîne de cafés « Il Giornale », et reviendra en août 1987, date à laquelle il rachète Starbucks avec l'aide de plusieurs investisseurs locaux.

Dès les débuts, Starbucks choisit d'être une entreprise différente qui non seulement célébrait le café et sa riche tradition mais aussi favorisait les rapports humains.

Notre mission inspirer et enrichir l'esprit au gré des rencontres, café après café, dans chacun des quartiers où nous sommes implantés.

Aujourd'hui, avec plus de 15 000 salons de café dans 50 pays, Starbucks est devenu le premier torréfacteur et revendeur de cafés sélectionnés au monde. Et nous nous efforçons que chaque tasse reflète notre patrimoine et soit une expérience exceptionnelle.